Les Surnoms des montres Rolex

La Rolex Freccione

Dévoilée en 1971, la Rolex Explorer II 1655 est surnommée Freccione ou grande flèche en italien. Cette appellation est due à son aiguille GMT en forme de flèche de couleur orange vif. Elle a d’ailleurs un autre surnom : La Rolex Steve McQueen. En effet, de nombreuses rumeurs attribuent cette montre Rolex à la collection du King of Cool. Et ce, bien qu’il ne se soit jamais séparé de sa Submariner 5512. Le surnom est resté malgré les débats qui font encore rage dans le cercle des passionnés de la maison à la couronne.

La Rolex Daytona Paul Newman

Qui n’a jamais rêvé de la somptueuse et prestigieuse Rolex Cosmograph Daytona ? Les passionnés d’horlogerie de collection la connaissent sous le nom de Paul Newman. Et comme l’illustre acteur, elle est devenue l’icône horlogère des montres de luxe pour hommes. Tout le monde se l’arrache, et ce, à n’importe quel prix. La preuve : la véritable Daytona de l’acteur Paul Newman a été vendue aux enchères à New York le 26 octobre 2017 pour la somme de 15 228 095 euros. Une séance animée de 12 minutes qui a été remportée par un enchérisseur anonyme. Cela témoigne de l’engouement que ce modèle suscite auprès des amateurs de cette montre iconique.

La Rolex Président ou Day-Date : la Rolex des chefs d’État

Pour les personnalités influentes de ce monde, c’est la Rolex par excellence. De Fidel Castro, à Lyndon Johnson, en passant par JFK…, un grand nombre de leaders politiques et présidents ont porté au poignet la Rolex Day-Date qui répond également au surnom de Président. Cette appellation provient en fait du type de bracelet spécifique que la mythique marque a développé dans ses ateliers. Il s’agit du bracelet « Président ». Révélée en 1956, cette montre de luxe a la particularité d’être conçue entièrement en or 18 carats et en platine. C’est également la première montre-bracelet qui affiche le jour et la date dans deux guichets différents.

La Rolex James Bond

On attribue le plus souvent aux Rolex Submariner le surnom de Rolex James Bond. Toutefois, le seul garde-temps qui soit reconnu comme tel est la Submariner 6538. Cette Rolex a été en effet aperçue dès le premier épisode au poignet de Sean Connery dans « James Bond contre Dr No » en 1962. Dotée d’un bracelet Nato noir et gris, elle a accompagné le célèbre agent de Sa Majesté dans d’autres missions comme dans « Goldfinger » ou encore « Les diamants sont éternels ».

La Rolex GMT Root Beer

La GMT Master 16753 Root Beer est admirée par les passionnés du genre. Pourquoi est-elle fréquemment appelé Clint Eastwood ? Eh bien, c’est en référence au film « Dans la ligne de mire » en 1993 dans lequel on la remarque au poignet de l’acteur. Néanmoins, elle est plus connue sous la dénomination de Root Beer, un surnom qui lui va d’ailleurs merveilleusement bien ! Et pour cause, elle arbore précisément les mêmes couleurs que le logo de la boisson old school américaine A & W Root Beer.

Double Red : l’incontournable montre Rolex des plongeurs

Dans le cadre de sa collaboration avec la Compagnie maritime d’expertise (Comex), Rolex lance sa collection de montres de plongée. Pour résister aux profondeurs et aux conditions extrêmes, elle intègre à ses montres une valve à hélium. Cela leur permet des explorations sous-marines allant jusqu’à 2000 pieds, soit 610 mètres. C’est ainsi qu’est née en 1967 la Rolex Sea-Dweller Réf. 1665 dénommée Double Rouge (Double Red). À l’origine de ce surnom ? Un simple détail esthétique. En effet, le cadran noir de cette Rolex présente en caractère rouge les mentions Sea-Dweller et Submariner 2000. Aujourd’hui encore, l’aventure continue pour les Rolex Sea-Dweller après 50 années d’existence !

Rolex GMT Master « Pepsi » ou « Pussy Galore »

Originalement produite pour les pilotes de la Pan-Am, la Rolex GMT Master était équipée d’une lunette en bakélite ainsi que d’un boîtier sans protège-couronne. Elle était immédiatement reconnaissable grâce à sa lunette bicolore rouge et bleu rappelant la célèbre boisson américaine Pepsi. Certains lui donnent également le nom de Pussy Galore, l’un des personnages féminins du volet Goldfinger de James Bond, qui arborait cette montre masculine au poignet (modèle 6542). Depuis 2014 et après quelques années d’absence, Rolex propose désormais ce modèle en or blanc et depuis 2018 des modèles en Acier.

Rolex GMT Master « Coke »

Surnommée « Fat Lady » ou Sophia Loren, cette montre Rolex doit son nom à son boîtier plus épais ayant inauguré la série des GMT Master II. Produite entre 1983 et 1988, elle n’était disponible à ses débuts qu’avec une lunette noire et rouge, une nouveauté chez Rolex expliquant son second surnom de « Coke ». Petite note additionnelle, ce fût également la première GMT équipée d’un verre saphir.

Rolex GMT Master II « Batman »

Dévoilée lors du Baselworld 2013, cette Rolex GMT Master II a rapidement été surnommée « Batman » en raison de sa lunette noire et bleue en Cerachrom rappelant les couleurs de la cape du héros de Gotham City. L’engouement fût immédiat et tel que la demande fût supérieure à l’offre, faisant littéralement exploser sa cote d’occasion.

Rolex Submariner « Hulk »

Ses débuts ont été difficiles car sa couleur surprenait trop. Mais c’est désormais devenu l’un des must-have de Rolex. La Submariner Hulk (référence 116610LV) lancée il y a quelques années, se reconnaît immédiatement par sa couleur verte avec sa carrure imposante qui explique son surnom. La première Submariner à lunette verte fût introduite en 2003, célébrant ainsi les 50 ans de la production du modèle Submariner.